menu Home search

Terra mater, un court métrage qui traite de la relation Nord-Sud, des changements climatiques sous l’équateur, ou encore de l’emprise de l’homme sur la terre. Cette œuvre nous emmène jusqu’au Kenya, dans une décharge à ciel ouvert au cœur de Nairobi. Un film qui nous questionne sur nos déchets. Pour nous en parler, nous recevons Kantarama Gahigiri, la réalisatrice.

Notre relation à la terre est au cœur du film de Kantarama Gahigiri, pour elle, ce sujet doit être saisi de manière globale. Ce film permet, d’une certaine manière, de donner une voix aux populations indigènes, qui souvent, connaissent mieux que personne les limites de la nature.

« Notre système est structurellement violent envers les ressources, si l’on empoisonne la terre finalement on s’empoisonne nous-mêmes. » Kantarama Gahigiri

Terra mater est nominé pour le meilleur court métrage au prix du cinéma suisse. Le Prix du cinéma suisse sera décerné le 22 mars 2024. À lire aussi : Nuit des nominations : le cinéma suisse retient son souffle

Les thématiques abordées auraient pu l’être dans un format documentaire, la réalisatrice nous expliquant qu’elle a fait le choix de mélanger le documentaire et la fiction, car elle ressent le besoin de se libérer d’une certaine réalité pour évoquer ces thématiques. Le mélange entre les genres cinématographiques se matérialise également dans le casting certains sont des acteurs tandis que d’autres personnes apparaissant à l’écran vivent réellement sur cette décharge de Nairobi. Ce film a été en grande partie réalisé par des locaux. La musique et le son ont une place centrale dans cette œuvre. La BO est un morceau de l’artiste kényane Coco Em’, une DJ mondialement reconnue. Le film lance un appel indigné au spectateur, l’incitant à assumer ses responsabilités face aux conséquences du capitalisme, du colonialisme et de la dégradation de l’environnement en Afrique.

Le court métrage Terra Mater est disponible gratuitement sur la plateforme de streaming Play Suisse.

Invitée : Kantarama Gahigiri
Animation : Emma
Réalisation : Léo, Gianpier
Production : Baptiste
Première diffusion antenne : 6 février 2024
Rédaction et mise en ligne : Toan
Crédits photos : Terra mater / Films du Léopard
Publié le 8 février 2024

Une publication de Emma


Envie de soutenir un média gratuit,
indépendant et local ?

Rejoins Vostok+


Commentaires

Pas encore de commentaire pour cet article.

Commenter




play_arrow thumb_up thumb_down
hd