menu Home search
CinemaÉcransLa Quotidienne

Une parodie qui brise les codes

Orégane | 8 mai 2024

Dicks : The Musical

C’est en chanson, que nous découvrons l’étonnante histoire d’une famille pas comme les autres. Initialement, il a juste 2 hommes d’affaires imbus d’eux-même, qui se détestent. Craig et Trevor travaillent dans le même département, et ils sont sans arrêt en train de se chamailler. C’est la compétition pour savoir qui va gagner le plus d’argent. Tous les deux prétendent être le meilleur, mais il n’y a qu’une seule place au sommet. Alors que la rivalité est à son paroxysme entre les businessmen, une découverte va les frapper : ils sont jumeaux

Instantanément, la haine se métamorphose en Amour.
Les frères qui ont grandi sans connaître leur existence, ne veulent plus jamais être séparés. Ils veulent même rattraper le temps perdu, et pour se faire, ils ont l’idée de reconstituer leur famille.

Leur idée est franchement pas mal. Les jumeaux souhaitent réunir leurs parents, pour qu’ils forment de nouveau un joli petit couple. Il faut qu’ils aient le coup de foudre, comme au premier jour. Comme ça la famille pourra de nouveau vivre sous le même toit, tous ensemble. Ils pourront enfin vivre d’amour et d’eau fraîche. Et étonnamment, la mise en œuvre de leur stratégie a été moins catastrophique que ce je ne le pensais. Attention ça ne veut pas dire que tout s’est passé comme prévu. Avec la personnalité des parents ça ne pouvait que se dérouler de manière rocambolesque.

Je ne sais pas si les parents normaux existent vraiment. En tout cas, c’est sûr qu’ils ont une personnalité hors du commun.

Tout comme les jumeaux d’ailleurs ! J’ai pas envie d’en dire trop sur leur caractère, pour laisser la surprise. Ce que je peux te dire, c’est que chaque membre de la famille est un phénomène à part entière. Ils sont tous trop drôles ! Pour donner un petit exemple, le père n’a pas un chien ou un chat. Non, lui il a des Sewer Boys. Tu vas sûrement me demander ce que c’est. Mais ça je te laisserai le découvrir, en tout cas j’ai jamais vu des bestioles comme ça dans la vraie vie.

Je dois t’avouer, que ça ne vole pas bien haut. C’est un style musical typique des comédies hollywoodiennes. Il y a des chansons très rythmées, avec les figurants qui se mettent à danser derrière. C’est tout le décor qui prend vie, et qui communique la musique. Megan Thee Stallion vient également apporter de la fraîcheur, avec un rap, dans lequel elle fait bien comprendre que c’est elle la big boss.

Mais, il y a aussi des chansons plus confidentielles. Elles ont un peu plus de profondeur et reflètent les états d’âme des personnes. C’est souvent un des membres de la famille, qui se confie aux spectateurs sur ses émotions ou sur ce qu’il a vécu. Ils partagent par exemple tous le même sentiment de solitude. Par contre, il ne faut pas s’attendre à des performances extraordinaires, et à des musiques super recherchées. C’est clairement une parodie : les paroles sont super niaises et obscènes.

Le film est vraiment hilarant. C’est une comédie très légère, on rigole du début jusqu’à la fin. Même si la fin est un peu tordue par les cheveux. Et puis heureusement, les comédiens jouent super bien le jeu. Ils prennent eux-même un air un peu niais et simplet. Les parents incarnent à merveille leur personnage extravagant. C’est impressionnant à quel point ils ont de l’énergie. Il y a aussi une vraie connexion entre les jumeaux. Ils sont vraiment identiques dans leurs mimiques et dans leur caractère. Je dis bravo!, aux acteurs Aaron Jackson et Joshua Sharp, qui ont réussi à être hyper synchronisés. On sent qu’il y a une grande complicité entre eux.

Finalement, c’est vrai que les auteurs et le réalisateur n’ont vraiment pas froid aux yeux. Ils poussent carrément l’absurdité du scénario à l’extrême. Mais c’est pour la bonne cause, car leur but est de promouvoir la tolérance, et de mettre en évidence, qu’il n’y a ni de « bon », ni de « mauvais » amour. Cette comédie musicale parodique brise les tabous de l’homosexualité. Elle met en lumière, que l’Amour est toujours beau et sincère, peu importe entre qui il naît.
—-
Chronique : Orégane
Animation : Emma
Réalisation : Léo, Lorenzo
Crédits photos : A24
Première diffusion antenne : 30 avril 2024
Mise en ligne : Orégane
Publié le 7 mai 2024

Un contenu à retrouver également sur l'application PlayPodcast

Une publication de Orégane


Envie de soutenir un média gratuit,
indépendant et local ?

Rejoins Vostok+


Commentaires

Pas encore de commentaire pour cet article.

Commenter




X

OPERATION VOSTOK ON TOUR
Aide ta radio préférée sur la route cet été !

Chaque été, l’équipe t’invite à vivre des interviews exclusives et des concerts en direct au cœur des festivals.
Pour continuer cette aventure, nous avons besoin de ton soutien afin de pouvoir relayer un maximum d’évènements.

1%
financé
40 CHF
sur 5000 CHF collectés
53
jours restant
play_arrow thumb_up thumb_down
hd