menu Home search
La QuotidienneMusique

Premier EP prometteur du duo Lost in Lona

Romain | 11 février 2023

Malgré un intense et récent clash musical Daily Rock souhaite collaborer avec Radio Vostok. L’esprit rock dans toute sa splendeur, on sait se battre mais on sait aussi s’aimer! Quitte à faire nous pourrions aussi approcher Irascible records. Cette maison prouve album après album de sa capacité à amplifier des sonorités dont nous sommes définitivement adeptes. Ce soir j’aimerais te présenter un jeune duo bâlois du label, il s’agit de Lost in Lona. Ce dernier est composé de Lidia Beck et Konstantin Aebli, les têtes pensantes et opérantes derrière un EP fraîchement sorti. Il porte le même nom que le groupe ce qui facilite l’affaire pour le retrouver. Il faut s’attendre à de vrais instruments, du chant quasi lyrique et de savants passages allant de la noirceur à la lumière en quelques arpèges généreuses.

La première chanson nommée «Your guilt» se compose autour d’un piano droit. Il vient gracieusement danser avec deux éléments qui rappellent Radiohead : la batterie saccadée et les grattes entêtantes. Au loin on entend la voix de la chanteuse qui sonne comme Hannah Reid de London Grammar, en plus aigu. Lost in Lona porte les même couleurs que ces deux groupes. On se trouve dans un méli-mélo de sentiments entre mélancolie, contemplation et espoirs inarrêtables. Ce va-et-vient donne du corps à l’œuvre, les morceaux respirent et s’écoutent comme des histoires de cœur. Il y a du panache mais aussi du désarroi dans cet EP.

La partie vocale apporte un vrai surplus de personnalité à l’œuvre, la piste «Too much» en est un exemple saillant. C’est une sorte d’après-midi ensoleillé. La section rythmique galope, le piano saute sur un thème de notes majeures. Autant d’éléments qui me plongent dans une virée utopique avec quelques potes à travers champs et forêts ! Il faut s’imaginer avoir dix ans et courir pour tout et n’importe quoi ! Le genre d’expérience déconnectée du temps, simple et délectable.

Lost in Lona pourrait représenter un retour à l’insouciance, cela avec des yeux d’adultes. L’énergie se canalise autour de moments de grâce, finement introduits comme pour «Heard». Une chanson teintée de nouveau jazz grâce à une guitare limpide, presque dénuée d’effet. De larges segments sont dédiées aux cordes comprenant une basse chaleureuse. Toutes ces lignes tournent et se répondent délicieusement. Ai-je besoin de développer davantage ? Je suppose que non.

Notons simplement que les Bâlois et les Bâloises pourront les voir le 24 février au Hirscheneck et nous, Romands et Romandes, le 18 mars au Prémices Festival de Lausanne.


Chronique : Romain
Réalisation : Niels et Théo
Crédits photo podcast : Flynn Meyer
Crédits photo background : Lost In Lona
Date de diffusion : 8 février 2023
Publié le 11 février 2023

Un contenu à retrouver également sur l'application PlayPodcast

Une publication de Romain


Envie de soutenir un média gratuit,
indépendant et local ?

Rejoins Vostok+


Commentaires

Pas encore de commentaire pour cet article.

Commenter




X

OPERATION VOSTOK ON TOUR
Aide ta radio préférée sur la route cet été !

Chaque été, l’équipe t’invite à vivre des interviews exclusives et des concerts en direct au cœur des festivals.
Pour continuer cette aventure, nous avons besoin de ton soutien afin de pouvoir relayer un maximum d’évènements.

7%
financé
360 CHF
sur 5000 CHF collectés
29
jours restant
play_arrow thumb_up thumb_down
hd