menu Home search
à la uneCultureLa QuotidienneLitterature

Pleins feux sur Joy Division

Pacome | 21 décembre 2020

Jon Savage, journaliste de rock, déjà connu pour une bible sur les Sex Pistols, s’attaque cette fois à Joy Division.
Le parcours météoritique du groupe culte, pionnier de la cold wave, est restitué exhaustivement à travers des entretiens avec les musiciens, des acteurs de la scène musicale ou des témoins privilégiés, réalisés sur une trentaine d’années.
Jeunes, désabusés, confrontés à la misère, Ian Curtis, Peter Hook, Stephen Morris et Bernard Sumner vont inventer, à partir de la spontanéité du punk, un style hybride et inédit, nimbé de l’aura de mystère des paroles de leur chanteur.
À mesure que leur succès s’affirme, la santé mentale et physique de Curtis se dégrade. Il se suicide en 1980, un an seulement après la sortie chez Factory Records de Unknown Pleasures, premier album du groupe. Il vient de rejoindre le panthéon des icônes tragiques du rock. Le groupe mythique de Manchester n’aura duré que 4 ans mais il a marqué d’une empreinte indélébile l’histoire du rock britannique et international.

« Le reste n’était qu’obscurité – L’histoire orale de Joy Division », de Jon Savage, traduit de l’anglais, éditions Allia, 368 pages, sorti en septembre 2020. Indispensable pour les fans, fortement conseillé pour les autres.

__
Chronique : Pâcome
Animation: Lola
Réalisation : Naomi
Production: Sidonie
Crédits photos : DR
Date de diffusion : 8 décembre 2020
Mise en ligne : Valérie
Publié le 15 décembre 2020 à 15h15
Mis à jour le 21 décembre 2020 à 16h57

Une publication de Pacome


Envie de soutenir un média gratuit,
indépendant et local ?

Rejoins Vostok+


Commentaires

Pas encore de commentaire pour cet article.

Commenter




play_arrow thumb_up thumb_down
hd