menu Home search
CinemaÉcransLa Quotidienne

« Passion Simple »: c’est compliqué

Candice | 16 novembre 2021

Une ode à la passion la plus profonde: c’est l’adaptation du roman autobiographique publié par Annie Ernaux en 92 que nous livre à l’écran Danielle Arbid. Rempli de sensualité, tout en teintes pastels et couleurs chaudes d’une pellicule 16mm, le récit nous fait vivre l’attente d’Hélène pour son beau russe qui lui fait oublier tout le reste. Et c’est beau, de savoir qu’on a le droit de se laisser aller toute entière à l’amour, et que c’est aussi ça assumer son féminisme.

__
Chronique : Candice
Animation : Sidonie
Réalisation : Zion
Crédit photo : © Les Films Pelléas

Une publication de Candice


Envie de soutenir un média gratuit,
indépendant et local ?

Rejoins Vostok+


Commentaires

Pas encore de commentaire pour cet article.

Commenter




play_arrow thumb_up thumb_down
hd