menu Home search
BDCultureLa Quotidienne

On hisse le pavillon noir avec le « Portrait d’un buveur »

Pacome | 30 avril 2019

Aventure maritime à l’ancienne, avec pirates, trésor, perroquet et bien sûr quelques barils de rhum. Toutes les étapes obligées du genre sont là, mais passées au vitriol d’un humour noir comme du goudron. Ruppert et Mulot, accompagné ici d’un nouvel acolyte, Olivier Schrauwen, poursuivent dans la veine graphique originale et souvent aventureuse qu’on leur connaît. Toujours avec la même réussite.
« Portrait d’un buveur », de Schrauwen, Ruppert et Mulot, éditions Aire Libre, 184 pages couleurs et noir/blanc, 28 x 22

Une publication de Pacome


Envie de soutenir un média gratuit,
indépendant et local ?

Rejoins Vostok+


Commentaires

Pas encore de commentaire pour cet article.

Commenter




play_arrow thumb_up thumb_down
hd