menu Home search
à la uneLa QuotidienneMusique

Lonny déferle sur la folk francophone

Nolwenn | 5 février 2022

Le 21 janvier 2022, la française Lonny nous dévoilait « Ex-Voto », son tout premier LP. Aux influences folks nord-américaines telles que Cat Power ou Joni Mitchell, Lonny commence par écrire en anglais, mais fini par se tourner vers sa langue maternelle pour notre plus grand plaisir. On retrouve donc sa voix chaude et douce dans la langue de Molière sur presque tous les titres de l’album, un doux mélange de chanson française et de folk US. Comme un duo entre Barbara et Joan Baez. Au niveau de la composition, le disque repose principalement sur les guitares, en parfait équilibre avec la voix.

Cet album parle de guérison après une rupture, et de la période de transition qui en découle. Lonny assume complètement la mélancolie qui se dégage de ses titres, et construit tout l’album autour de cette émotion. Elle décrit ses sentiments avec une poésie bouleversante, qu’on rencontre peu dans la musique actuelle, soufflée comme une confidence. Elle peint des paysages en passant par de nombreuses images et métaphores marines mais pas que, faisant allusion aux éléments et à la nature. Le feu, l’eau, les champs, le ciel, le sable, illustrent avec brio sa solitude, sa tristesse, et sa nostalgie. Mais malgré la mélancolie des chansons, le disque témoigne d’une renaissance, et elle joue avec cette ambivalence entre tristesse et espoir, jusque dans le titre de l’album, « Ex-voto », qui fait référence à la fois à une prière, une demande de grâce, et à un remerciement suite à une prière exaucée. Je pense que chacun pourra prendre dans cet album ce dont il ou elle a besoin. On peut les voir comme des chansons tristes parfaites pour se morfondre, ou alors comme un message d’espoir : ces sentiments sont un passage obligé vers la guérison.

Evidement, ce disque est un objet en soi : Le tout est cohérent, il crée une ambiance, mais du coup peut paraitre légèrement répétitif. Il faut le voir comme une œuvre complète, et non pas une collection de « hits ». Elle crée un tableau titre après titre. C’est lent, elle prend son temps pour t’embarquer dans une atmosphère sombre et introspective, et c’est presque cinématographique.

Pour moi cet album c’est un peu l’équivalent de sauter dans un train sans savoir où tu vas. En sachant seulement que tu as besoin de te barrer. C’est un peu la cigarette que tu fumes seul·e face à l’océan. Tu sais ce moment où tu te retrouves face à toi-même, et que tu sais pas trop ce que tu ressens. Si t’es super heureux·se ou si tu t’apprêtes à fondre en larmes. Il a un côté doux-amer ce disque, il réchauffe le cœur en le brisant aussi un peu. Et c’est très beau. Il faut juste s’en laisser submerger, se laisser traverser par ces émotions, et voir où ça mène.

Libre à chacun de déterminer si le disque est réussi ou non; comme pour tout, ça ne peut pas plaire à tout le monde. On peut facilement y trouver un côté un peu monotone, ou une ambiance trop morose. Mais ce qu’il faut en tout cas lui laisser, c’est que l’objectif est atteint : elle illustre parfaitement ses sentiments, tant à travers les textes qu’à travers la musique, au fil des chansons on se retrouve embarqués dans un voyage au cœur de ses émotions, et on la suit dans son cheminement vers une guérison. Pour moi, c’est très bel album, mais chacun pourra s’en faire son opinion.

Et pour celles et ceux qui préfèrent découvrir les artistes sur scène, on pourra la voir et l’écouter au festival Voix de Fête à Genève, au mois de mars.


Chronique : Nolwenn
Réalisation : Ornella
Crédits photos : © Les films de Shanti Masud
Première diffusion antenne : Mardi 25 janvier 2022
Mise en ligne : Nolwenn,Anthony
Publié le 29 janvier 2022
Mise en Une le 5 février 2022

Une publication de Nolwenn


Envie de soutenir un média gratuit,
indépendant et local ?

Rejoins Vostok+


Commentaires

1 commentaire.

Commenter





Warning: time() expects exactly 0 parameters, 1 given in /home/clients/5dd1a651aaf53f5eae01bce201fe1459/radiovostok.ch/wp-content/themes/kentha-child/footer.php on line 75
play_arrow thumb_up thumb_down
hd