menu Home search
à la uneCinemaÉcransLa Quotidienne

« Leto »: d’amour et de vodka fraiche

Candice | 9 décembre 2018

Leningrad, été 1981. Kirill Serebrennikov nous emporte dans un voyage en noir et blanc à l’aube d’une Russie transformée. La liberté de création comme seule alternative aux pressions politiques, c’est ce dont les rockeurs du film s’emparent. Sur fond de triangulation amoureuse et de transition à l’âge adulte, on découvre les stars d’une génération sans repères.
_____
Animation : Chloé
Chronique : Candice
Mise en ligne : Karine
Crédits photos : DR
Publié le 9 décembre 2018 à 9h30

Une publication de Candice


Envie de soutenir un média gratuit,
indépendant et local ?

Rejoins Vostok+


Commentaires

Pas encore de commentaire pour cet article.

Commenter




play_arrow thumb_up thumb_down
hd