menu Home search
CultureLa QuotidienneThéâtre

Le théâtre de Carouge transfigure nos fictions enfantines

Pierre | 5 avril 2022

– « Il était une fois un prince qui était veuf.
Il avait une fille qu’il chérissait comme la prunelle de ses yeux.
Malheureusement, elle n’avait pas de frère.
Son père devait se remarier car il manquait un héritier mâle pour reprendre la couronne… »
– Ouuuh on parle d’une autre époque…
– » Il convoqua toutes les femmes du royaume mais aucune n’était à son goût… Pas assez jolie, mauvaise haleine, trop ci , pas assez ça… »
– Et alors…
– Je ne vais pas spolier mais c’est terrible… J’en tremble encore. La suite se passe du côté de Carouge…
– Tu es allé au Théâtre de Carouge…
– Oui pour y retrouver mes premiers émois « Le conte des contes » .
– Tu parles de « Lo Cunti de li cunti » de Gimbattista Basile écrit en dialecte napolitain au 17ème siècle…
– Exactement une adaptation moderne. Cette relecture va directement à la source de ces histoires. Sans passer par la case Disney où tout est édulcoré. Du coup, on interroge nos peurs tout en éprouvant du plaisir. Tu sais ce plaisir qu’il y a dans un train fantôme
– Ou en regardant un film comme le « The Rocky Horror Picture Show ».
– Le spectacle joue sur de nombreux registres tel le music-hall, la pantomime anglaise, le clown ou encore la commedia Del Arte.
– Évidemment puisqu’il s’agit d’une production du Teatro Malandro
– Omar Porras qui dirige cette troupe est au sommet de son art. Il maîtrise ce savant mélange de formes à la perfection.
Il y a comme un goût du Grand Magic Circus de Jérôme Savary mais en plus abouti. Il y a de la rigueur dans la proposition et des comédiens hors pair. Tout ça produit une magie au service de la poésie. Et puis … Raconter un conte, c’est réinventer une histoire !
– Jolie formule
– Ce n’est pas de moi, c’est dans le programme…
Les contes sont la matrice de l’imaginaire, l’expression de nos rêves et des cauchemars, une quête des récits fondateurs. Même qu’ils auraient une vertu thérapeutique face aux épreuves que la vie nous réserve .
– Je vois que tu as éprouvé du plaisir…
– Attention ce n’est pas tout, le théâtre compte deux salles…
Je suis aussi allé voir le spectacle seul en scène de Gilles Privat…
– Comment s’appelle le spectacle ?
– PRESQUE HAMLET
Cette fois le comédien explore avec humour la pièce de Shakespeare .
Il imagine un conférencier qui décortique la structure du texte.
Un universitaire qui voudrait mettre en équation mathématique le drame. Une fois la démonstration faite, il décide de faire appel à un deuxième personnage : un comédien nommé Gilles Privat.
– Il joue donc joue avec son égo…
– Il nous offre un grand moment d’autodérision sur les nombreuses distinctions qu’il a reçu et sur les techniques de jeu propres au comédien.
– J’imagine que tu as comparé les deux spectacles.
– J’ai joué au jeu des ressemblances en cherchant ce qui pouvait faire lien entre les 2 spectacles
– Il y a des ressemblances ?
– Les 2 spectacles s’inspirent d’un texte écrit au 17ème siècle.
Les 2 font une sorte de psychanalyse des fondements de nos fictions.
Ils parlent de la famille
Ils font usages de la musique avec un piano sur scène.
Ils font du neuf avec de l’ancien…
– Exactement comme la transformation du Théâtre de Carouge
– En rénovant ce théâtre, on lui a donné de l’ampleur tout en gardant l’âme des ses fondateurs. Une réussite à tous les niveaux Merci à tous les artisans qui ont contribué à ce renouveau. Un grand merci à son directeur Jean Liermier. Jean, ton théâtre nous va droit au cœur.
Nous avons hâte de suivre les belles aventures que tu nous proposes avec tes équipes.
– « Le conte des contes » et « Presque Hamlet » se jouent jusqu’au 10 avril.

Chronique: Pierre
Animation : Ines
Réalisation : Karla
Production: Clorinda
Photo : Lauren Pasche & Mario del Curto
Date de diffusion : 5 avril 2022
Mise en ligne : 6 avril 2022

Une publication de Pierre


Envie de soutenir un média gratuit,
indépendant et local ?

Rejoins Vostok+


Commentaires

Pas encore de commentaire pour cet article.

Commenter




X

OPERATION PIRATE FMR
Aide ta radio préférée à pirater la bande FM et deviens toi aussi un pirate !

3%
financé
800 CHF
sur 30'000 CHF collectés
29
jours restant
play_arrow thumb_up thumb_down
hd