menu Home search
CinemaÉcransLa Quotidienne

L’archéologie clandestine d’Alice Rohrwacher

Emilie | 27 novembre 2023

Chacun poursuit sa chimère sans jamais parvenir à la saisir. Pour certains, c’est un rêve d’argent facile, pour d’autres la quête d’un amour passé… De retour dans sa petite ville du bord de la mer Tyrrhénienne, Arthur retrouve sa bande de Tombaroli, des pilleurs de tombes étrusques et de merveilles archéologiques. Arthur a un don qu’il met au service de ses amis brigands : il ressent le vide. Le vide de la terre dans laquelle se trouvent les vestiges d’un monde passé. Le même vide qu’a laissé en lui le souvenir de son amour perdu, Beniamina.

« Tels des fantômes, nos explorateurs errent fébrilement dans le froid et l’humidité de l’hiver toscan. Genoux au sol, les ongles des mains
comblés de terre moite, Arthur se contrefiche apparemment de salir son complet crème. Et puis les corps se glissent dans les tanières creusées à la
hâte, une bougie pour seul éclairage. Là j’ai direct pensé au Stalker de Tarkovski, ce héros trempé de la tête aux pieds, chargé d’accompagner les
visiteurs dans la Zone, ce vaste no man’s land ou jadis est tombé une météorite. Le film d’Alice lui, est habité par les esprits du passé, par leur
présence invisible et leur absence visible. Il faut dire que a pratique illicite des profanations de sépultures renvoie à un interdit spirituel fort. Un personnage du film signale d’ailleurs que les artefacts étrusques ne sont pas fait pour être vu par les yeux mais par l’âme. C’est dans cette tension ambiguë entre désir de connaissance et dépravation assumée que la réalisatrice nous laisse mijoter. Sans excuser le vol, Alice revendique dans son cinéma une posture de chercheuse, avec toute la gêne que le dévoilement d’évènements peu reluisants de l’histoire peut provoquer. Par exemple, en lui exposant les restes d’une autre civilisation disparue, la cinéaste met la société italienne actuelle face à sa propre décrépitude. »


Chronique : Emilie
Animation : Emma
Réalisation : Danae
Première diffusion antenne : 22 novembre 2023
Crédits photos : Ad Vitam Distribution ©
Mise en ligne : Emilie
Publié le 27 novembre 2023

Une publication de Emilie


Envie de soutenir un média gratuit,
indépendant et local ?

Rejoins Vostok+


Commentaires

Pas encore de commentaire pour cet article.

Commenter




play_arrow thumb_up thumb_down
hd