menu Home search
#JDBNLa Quotidienne

La Suisse pollue moins #JDBN

Charly | 18 avril 2024

Et voici les bonnes nouvelles du mardi 16 avril 2024 : À Genève et Bâle, les habitants dépensent près de 1000 francs annuels pour la culture. La Suisse a moins pollué en 2022. Avec des émissions de carbone de près de 25 % inférieures à celles de 1990. Il reste, cependant, un peu de chemin jusqu’à la neutralité carbone.

Genève et Bâle championnes des dépenses culturelles

C’est à Genève et à Bâle, que les habitants consacrent le plus de dépenses dans la culture. 1’000.- francs annuels à Bâle et près de 830.- à Genève. C’est Lausanne qui arrive en troisième place avec 600 francs annuels.
Les pires sont les Biennois et les Saint-gallois qui ne dépense pas plus de 300.- francs annuels, n’y va pas faire des comparaisons hasardeuses avec la manière de voter, ce ne serait que pure fiction…
Au niveau des subventions, c’est un autre son de cloche. Les cantons ont dépensé 1,2 milliard dans la culture en 2021 et les communes 1,5 milliard. C’est Zurich et Bâle qui arrivent en tête avec 126 et 80 millions, Vaud et Genève ne sont pas loin avec 74 et 59 millions.
Les gagnants semblent être les théâtres et les musées qui touchent entre 0 et 20 % de ces subventions. Le grand perdant, c’est le grand écran qui ne dépasse pas les 2 % de subvention. La moralité : vaut mieux bosser dans un théâtre ou au musée quand dans le cinéma, c’est moi qui te le dis.

La Suisse pollue moins

Alors, oui, je sais quand on parle de réchauffement climatique, ce n’est pas gagné, il n’y a pas un jour où on trouve de sombres nouvelles sur la fonte de nos glaciers, de la calotte glaciaire des pôles ou sur le dérèglement climatique en général.
La vérité, c’est que les objectifs de diminution d’émission de carbone ne sont tenus par personne et le réchauffement global est loin d’être enrayé. On ne va pas se mentir, c’est mal barré. À ce point, que même si on arrêtait tout maintenant ben, il faudrait plusieurs centaines d’années pour remonter la pente.

Mais dans tout ça y aurait-il pas une lueur d’espoir, très faible, au bout du tunnel ? Le grand défi, même si on n’arrivera pas à des résultats parfaits, c’est déjà de limiter la casse et de se dire que ça pourrait être pire si on ne faisait rien. Donc bon pour une fois, voyons le verre à moitié plein, euh… Disons à 1/4 plein : la bonne nouvelle du jour, c’est que la Suisse a moins pollué en 2022. Avec des émissions de carbone de près de 25 % inférieures à celles de 1990.

Et c’est dans le bâtiment avec le chauffage qu’on voit les meilleurs résultats. Paradoxalement, dû au réchauffement climatique, mais aussi à de meilleures isolations ou aux fameuses pompes à chaleur plus écologiques.
Ce n’est pas assez, la Suisse s’est d’ailleurs faite condamnée, la semaine dernière, par la Cour Européenne pour inaction climatique, et puis ce sont sans compter les biens de consommation produits hors du pays comme en Asie par exemple.
Mais quand même, quand même, on voit que les pays les plus riches commencent à faire de timides efforts et peut-être que pour une fois, on pourrait avoir une note enthousiaste, 25 % d’émissions en moins que 1990, c’est un début, alors continuons dans cette bonne lancée. La France aussi d’ailleurs a diminué de près de 5 % ses émissions en 2023. Donc peut-être qu’avec encore de gros efforts, quand même, on arrivera un jour à enrayer le réchauffement climatique comme on est en train d’enrayer le trou dans la couche d’ozone.

Journal des Bonnes Nouvelles de Charly
Réalisation : Léo et Lorenzo
Production : Baptiste
Crédit photo : © Jason Blackeye / Unsplash
Première diffusion antenne : 16 avril
Adaptation web et mise en ligne : Toan
Publié le 18 avril 2024

Un contenu à retrouver également sur l'application PlayPodcast

Une publication de Charly


Envie de soutenir un média gratuit,
indépendant et local ?

Rejoins Vostok+


Commentaires

Pas encore de commentaire pour cet article.

Commenter




X

OPERATION VOSTOK ON TOUR
Aide ta radio préférée sur la route cet été !

Chaque été, l’équipe t’invite à vivre des interviews exclusives et des concerts en direct au cœur des festivals.
Pour continuer cette aventure, nous avons besoin de ton soutien afin de pouvoir relayer un maximum d’évènements.

1%
financé
40 CHF
sur 5000 CHF collectés
53
jours restant
play_arrow thumb_up thumb_down
hd