menu Home search
#JDBNà la uneLa QuotidienneSélection Vostok+

La journaliste russe qui ose dénoncer la guerre #JDBN

Charly | 25 mars 2022

Son nom marquera l’histoire

Marina Ovsiannikova témoigne et explique son geste. Elle a osé braver le pouvoir russe et apparaître sur la première chaîne nationale en pleine journée avec une pancarte « non à la guerre, ne croyez pas à la propagande » c’était le lundi 14 mars.

Un geste inaperçu ?

La journaliste de 43 ans pensait que son geste avait 90% de chances de passer inaperçu. Elle l’avait préparé depuis l’invasion de l’Ukraine « Cela a été un choc incroyable pour moi. Je ne pouvais ni manger ni boire, ni dormir, j’ai eu l’idée de faire une action marquante, pour dire au monde entier qu’il y avait des Russes qui étaient contre la guerre. »

Menacée de 15 ans de prison

Après une interpellation et un interrogatoire de 14 heures elle est libre depuis le 15 mars mais toujours menacée de 15 ans de prison. De fait, Marina Ovsiannikova ne fait pas de plan pour le futur mais quitter la Russie n’est pas une option. Elle est prête à poursuivre son engagement et force le respect.
___
Journal des Bonnes Nouvelles de Charly
Réalisation: Ornella
Date de diffusion: 22 mars 2022
Mise en ligne par: Nadège
Crédits photos: Capture écran Journal TV russe (UNE), Facebook Marina Ovsiannikova (MixCloud), Pexels Chris Robert (Fond)
Publié le 25 mars 2022 à 9h34
Mis à jour le 25 mars 2022 à 10h00

Une publication de Charly


Envie de soutenir un média gratuit,
indépendant et local ?

Rejoins Vostok+


Commentaires

Pas encore de commentaire pour cet article.

Commenter





Warning: time() expects exactly 0 parameters, 1 given in /home/clients/5dd1a651aaf53f5eae01bce201fe1459/radiovostok.ch/wp-content/themes/kentha-child/footer.php on line 75
play_arrow thumb_up thumb_down
hd