menu Home search
CinemaÉcransLa Quotidienne

La fracture de Catherine Corsini plie mais ne rompt pas

Margaux | 1 novembre 2021

Dans son dernier film, lauréat de la queer palm au dernier festival de Cannes, Catherine Corsini nous plonge dans un hôpital public parisien un soir d’émeute des gilets jaunes. Loin du discours politique, la caméra immersive de la réalisatrice nous plonge dans les histoires humaines qui peuplent la salle d’attente de l’hôpital. Les personnages trop différents commencent par se détester puis s’entraident comme si l’égalité entre les gens restait le dernier rempart face à l’échec étatique.

Une publication de Margaux


Envie de soutenir un média gratuit,
indépendant et local ?

Rejoins Vostok+


Commentaires

Pas encore de commentaire pour cet article.

Commenter




play_arrow thumb_up thumb_down
hd