menu Home search
La QuotidienneMusique

Grey Lips : l’été sera froid

Emma | 7 juin 2023

Grey Lips, groupe post punk / cold wave genevois a verni mercredi dernier son premier album, Masquerade. Grey Lips, c’est vraiment l’incarnation du post punk et de la cold wave. C’est sombre et c’est froid. C’est le post punk qui rejoint la cold wave, c’est Fugazi qui monte un side project avec Ploho. En fait Grey Lips c’est un peu l’anti-guerre froide mais version musique, puisqu’on retrouve dans leurs sons tout ce qui se fait de mieux dans l’alternatif britannique, américain et russe. Grey Lips ce n’est pas le groupe de réconciliation seulement entre bloc musique de l’est et bloc musique de l’Ouest mais aussi entre clivage live et électro. En fait tout le long de Masquerade, on retrouve des touches électro qui viennent soutenir les instrus live et c’est super bien fait. Masquerade est intense de A à Z, très peu de répit, mais c’est un album vraiment intelligent parce que bien qu’utilisant pas mal de codes du rock indus, Grey Lips ne tombe jamais dans les clichés qui auraient pu faire de l’album une succession de titres trop lourds, trop sombres ou trop violents. Non là en utilisant des mélodies empruntées au post punk l’album garde un côté flamboyant qui le rend très écoutable même si on n’est pas un aficionado du genre. Et je trouve que Masquerade, le titre éponyme qui conclut l’album, est très représentatif de ça. On l’entend dans ce titre, les paroles ne sont pas franchement positives. Mais ce n’est pas juste pour le côté on fait de la musique dark, on va écrire des paroles déprimantes. Non, il y a un vrai travail sur les textes, et de vraies revendications derrière. Grey Lips s’interroge sur l’humanité, l’empathie, les contradictions sociétales comme dans Cold, mon méga crush de cet album qu’on écoutera en fin de chronique. Alors en effet, c’est même l’opposé, Perrine Berger et Matthieu Hardouin sont plutôt des étendards de la scène alternative genevoise même. Et d’ailleurs ça se retrouve dans Masquerade, l’ambiance de l’album sent les influences de l’underground locale, on entend les rodages à la Cave 12 et l’envie de montrer la dichotomie de cette ville entre hôtel de luxe et squats. Ce n’est pas pour rien que leur album est sorti sur Urgence Disk. La formation date de 2017, et on sent que depuis ils ont aussi énormément bossé le live. Leur concert lors de la dernière Hummus and Wine, dans une des salles du château de Chillon c’était incroyable. A mentionner absolument la prestation de Perrine Berger, à la batterie, sidérante de charisme et de présence. Grey Lips reste ce genre de groupe qui prend vraiment une autre dimension en live. D’ailleurs personne n’a de doute là-dessus, vu qu’ils ont joué au PALP avant-hier, ce qui est quand même une belle reconnaissance dans le milieu du rock. Bref, Masquerade de Grey Lips est un album qui met des frissons.

Chronique : Emma
Animation : Zebra
Réalisation : Alexis
Première diffusion antenne : 5 juin 2023
Mise en ligne : Emma
Crédits photos : Patrick Principe 10 & Grey Lips

Un contenu à retrouver également sur l'application PlayPodcast

Une publication de Emma


Envie de soutenir un média gratuit,
indépendant et local ?

Rejoins Vostok+


Commentaires

Pas encore de commentaire pour cet article.

Commenter




X

OPERATION VOSTOK ON TOUR
Aide ta radio préférée sur la route cet été !

Chaque été, l’équipe t’invite à vivre des interviews exclusives et des concerts en direct au cœur des festivals.
Pour continuer cette aventure, nous avons besoin de ton soutien afin de pouvoir relayer un maximum d’évènements.

7%
financé
360 CHF
sur 5000 CHF collectés
29
jours restant
play_arrow thumb_up thumb_down
hd