menu Home search
ÉcransGeekLa Quotidienne

FIX IT! Le jeu qui lutte contre le sexisme

Laure | 17 décembre 2023

Imaginez, vous êtes dans votre atelier de réparation pour vélo. Les mains pleine de liquide de frein, le dos cassé. Les chaînes qui vous griffe les molets. Et là, comme une fleur, une fleure plutôt genre rose pleine d’épine, un grand dadet, viens vous dire : He bien, il y a des femmes qui travaillent ici maintenant. Bon bah c’est pas grave, je vais t’expliquer comment on fait pour changer la chaîne.

Gagnant des jeux étudiants au swiss game award

En novembre 2023, a eu lieu les « swiss game awards ». La plus prestigieuse remise de prix pour des jeux vidéo suisses. Parmi les multiples catégories de prix, un a particulièrement retenu mon attention : Les student swiss game award. Une catégorie à part entière pour des étudiants et étudiantes qui créée des jeux-vidéos. Cette année, le prix revient à Amina Matt de l’université de Lausanne, pour son jeu « FIX IT ». Un serious game qui visent à sensibiliser au sexisme ordinaire. Pour rappel, un serious game est un jeu vidéo qui vise à d’autres but que simplement se distraire. Mais par exemple transmettre des informations.

Réparation de vélos

Principalement des vélos. Vous êtes une, et c’est important, une réparatrice de vélo qui arrive dans une nouvelle ville. Votre but est de maintenir l’atelier et de satisfaire les clients. Vos clients et clientes vont vous faire des demandes qui seront plus ou moins adaptée. Certains vont rouspéter de se trouver fasse à une femme, d’autres seront même beaucoup trop contents de vous voir. Un peu style Gerard Depardieu vient réparer son vélo avec la lourdeur d’un trou noir. Finalement, on vous expliquera aussi comment changer la selle, comment remettre le quidon, comment gonfler les roues, on vous expliquera peut-être même ce qu’est un vélo ou comment éternuer.

On arrive au gameplay du jeu. Après chaque demande vous aurez le choix entre réparer le vélo ou frapper la personne qui vous a fait la demande. Hey, on fait du buisness à notre manière hein ! Qui suis-je pour juger ? Si vous donnez trop souvent des baffes, vous ne gagnerez pas assez d’argent et ferez faillite. Par contre, si vous accepter n’importe quel commentaire sans vous plaindre, c’est votre santé mentale qui prendra un coup. Donc vous devrez trouver le bon équilibre entre les baffes et coup de tournevis. Avant toute chose, vous apprendrez à reconnaître une phrase sexiste d’une phrase appropriée. En dehors des claques, vous pourrez aussi découvrir votre quartier et organiser des ateliers en mixité choisie pour enseigner la réparation de vélo.

Est-ce qu’on doit y jouer?

Le concept du jeu est marrant. Au début j’ai bien rigolé par l’originalité. Néanmoins, je dois dire qu’on enfonce des portes ouvertes avec les deux jambes. Le jeu fait un peu caricaturale de temps en temps. Pas beaucoup de finesse entre d’un côté les gentils qui ne sont pas sexistes et les méchants qui le sont. La réalité est plus nuancée que ça. Le jeu est également assez redondant sachant que chaque journée est sur le même modèle. Néanmoins, pour un jeu gratuit, sur navigateur, codé par une seule personne, je suis assez impressionnée. De plus, un jeu vidéo qui a pour ambition de sensibiliser au sexisme, le concept me plaît beaucoup. Désormais, si quelqu’un m’explique comment faire une chronique parce que les femmes sont plus mauvaises que les hommes, je sais comment régler ça à la manière fix-it. Bam Bam !
_

Animation : Emma
Réalisation : Benno et Valentine
Première diffusion antenne : 14 décembre 2023

Un contenu à retrouver également sur l'application PlayPodcast

Une publication de Laure


Envie de soutenir un média gratuit,
indépendant et local ?

Rejoins Vostok+


Commentaires

Pas encore de commentaire pour cet article.

Commenter




X

OPERATION VOSTOK ON TOUR
Aide ta radio préférée sur la route cet été !

Chaque été, l’équipe t’invite à vivre des interviews exclusives et des concerts en direct au cœur des festivals.
Pour continuer cette aventure, nous avons besoin de ton soutien afin de pouvoir relayer un maximum d’évènements.

1%
financé
40 CHF
sur 5000 CHF collectés
53
jours restant
play_arrow thumb_up thumb_down
hd