menu Home search
La QuotidienneMusique

« Eye Sea Double» la première Piñata sonore de Monte Mai

Romain | 24 février 2023

Détour du côté de Lugano avec le premier album de Monte Mai, un groupe recommandé par DJ Zebra. « Eye Sea Double » rassemble onze pistes aux styles bigarrés. Avec notre animateur malade nous n’arrivions même pas à tomber d’accord sur l’étiquette qu’on leur donnerait. Pas étonnant, nous avions tous les deux raison ! L’esprit multicolore est revendiqué par ce trio tessinois influencé par l’électro, la pop, le rock et le trip-hop. On peut nommer ça du «post-genre» selon leurs dires. Outre la qualité toute suisse de cette œuvre on pourra aussi noter les influences caribéennes et anglaises puisque la chanteuse Anaïs Schmidt a longtemps vécu dans ces deux contrées. En résulte une intéressante électricité auditive, une fusion très 2023. On dirait une Piñata ! Ça défoule, c’est festif, il y a du mouvement et on ne sait pas à quoi s’attendre…

« Peaches and Lime » marque une partie disco japonaise à paillette. Intriguant. Monte Mai compose avec des voix robotiques et un groove prononcé. L’électro s’appuie sur l’instrumentale et vice-versa. Ça correspond à l’idée de dualité développée par le groupe tout au long de l’album. Comme si un élément ne pouvait pas vivre sans son contraire ou sans sa face cachée. Tout un concept… Je recommande spécialement les pistes plus calmes à la Tricky ou Gorillaz. Moins de bpm mais plus de coffre comme avec «The Other side of Midnight » portée par une basse lumineuse et des voix mystiques pour bien finir la journée. Visualisons ce machin à plein de branches qui masse le crâne en te procurant d’intenses frissons. Et bien c’est un peu l’effet que m’a fait cette chanson. La ligne de batterie utilise par moment des ballets, comme on le fait dans le jazz. Cela lui donne un côté cosy réconfortant, comme un cappuccino dans un gros canapé molletonné… Mention spéciale pour première piste, peut-on dire qu’elle est «INCR’» ?
« Fever Rays » commence tranquillement, avec des rythmes marqués, une basse grassouillette et cette production toujours contemporaine, pleine de fines nuances… Ça finit en « stepper » à la vitamine D. Comprendre que tous les temps sont marqués à la grosse caisse pour un effet dansant comme dans le « gabber » ou le « dub » par exemple.

On pourra voir ça rapidement en concert ! Le 25 février à Bienne, le 24 mars au M4 Festival et le 21 avril au Groove de Genève. Si c’est pas beau  Pléthore d’autres dates arrivent pour le trio, et pas dans des bars miteux ! Encore une preuve qu’il faut écouter cet album de Monte Mai même si j’adore les bars miteux.


Chronique : Romain
Réalisation : Niels et Théo
Crédits photo podcast : Monte Mai
Crédits photo background : Peterhauserphoto
Date de diffusion: 22 février 2023
Publié le : 24 février 2023

Un contenu à retrouver également sur l'application PlayPodcast

Une publication de Romain


Envie de soutenir un média gratuit,
indépendant et local ?

Rejoins Vostok+


Commentaires

Pas encore de commentaire pour cet article.

Commenter




X

OPERATION VOSTOK ON TOUR
Aide ta radio préférée sur la route cet été !

Chaque été, l’équipe t’invite à vivre des interviews exclusives et des concerts en direct au cœur des festivals.
Pour continuer cette aventure, nous avons besoin de ton soutien afin de pouvoir relayer un maximum d’évènements.

4%
financé
197 CHF
sur 5000 CHF collectés
47
jours restant
play_arrow thumb_up thumb_down
hd