menu Home search
BDCultureLa Quotidienne

ELISE une formidable BD de Fabien Menor

Pierre | 23 décembre 2021

Aujourd’hui je vais vous parler d’ELISE, la première BD écrite par un jeune auteur né à Genève il y a 24 ans.
Il s’appelle FABIEN MENOR – notez bien ce nom, il est promis à un brillant avenir

FABIEN MENOR est Auteur de bandes dessinées, illustrateur et graphiste.
Il est issu de la première volée de l’École supérieure de bande dessinée et d’illustration créée il y a peu dans notre canton.

On retrouve la trace du jeune Fabien à l’école Jacques-Dalphin…
Vous savez cette école qui a inspiré Zep pour le décor des récrés de Titeuf.
Avec un peu d’imagination on peut trouver une relation secrète entre Fabien et Titeuf
Dans la réalité Zep a pleinement encouragé Fabien Menor dès son plus jeune âge.

FABIEN MENOR a été sélectionné parmi les finalistes des Journées littéraires de Soleure et a reçu le prix Danielle Grondein 21

Parlons maintenant de l’histoire

Elise est une petite fille fluette des années après-guerre.
Elise vit avec son frère et sa sœur dans la campagne dans une maison, dans un de ces petits villages français qui ne compte qu’une seule classe pour tous les enfants.
La vie d’Elise est rythmée par l’école et les conversations qu’elle tient avec son chien et les animaux qui l’entourent.
Malheureusement Elise subit les sévices de son institutrice.
N’oublions pas qu’il était une époque où les enseignants avait toute autorité et qu’il ne manquait de faire régner l’ordre à la baguette
Pour peu que cette personne soit un brin sadique, la relation subie entre l’adulte et l’enfant devenait souffrance. Les enfants hésitaient à confier leur désarroi à leur parent, surtout si l’on sait que le père d’Elise décrètait que « la meilleure éducation ce sont de bonnes paroles et de dures punitions. Celui-ci ne s’inquiétera du sort de sa fille que lorsque celle-ci reviendra avec un cocard à l’œil ».

L’histoire s’est construite autour des souvenirs de la Grand-mère de l’auteur.
Il a enregistré son aïeule et a pu à force de témoignages et d’imagination créer une histoire dynamique.

Les dessins sont en noir-blanc, dans une sorte de binarité esthétique des sentiments.

Le trait est léger, les cadrages soignés et l’on perçoit très vite non seulement la poésie narrative mais aussi une maîtrise de cette forme d’expression.

Ce livre est édité chez « La joie de lire »

Il est conseillé aussi bien pour des enfants de 8 ans que pour des adultes
Un joli cadeau à offrir… Joyeux Noël !

Une publication de Pierre


Envie de soutenir un média gratuit,
indépendant et local ?

Rejoins Vostok+


Commentaires

Pas encore de commentaire pour cet article.

Commenter





Warning: time() expects exactly 0 parameters, 1 given in /home/clients/5dd1a651aaf53f5eae01bce201fe1459/radiovostok.ch/wp-content/themes/kentha-child/footer.php on line 75
play_arrow thumb_up thumb_down
hd