menu Home search
à la uneCinemaÉcransLa Quotidienne

Dune 2 : la guerre galactique se cristallise

Orégane | 27 mars 2024

La deuxième partie de Dune n’est pas décevante. Au contraire, elle est toute aussi grandiose que la première partie !

Nous sommes toujours en l’an 10 191, dans l’univers Connu dirigé par l’Empereur Shaddam IV, plus précisément sur la planète Arrakis.

Petit rappel : dans le volet 1, le Baron Harkonnen, soutenu par l’Empereur, se lance dans une guerre galactique contre les Atréides et les Fremen, afin de prendre le contrôle de la planète Arrakis et de mettre la main sur les Épices.

Le début de cet opus marque la fin d’une bataille et le retrait des Harkonnen. Les Fremen, les autochtones qui vivent dans le désert aride d’Arrakis, ont finalement réussi à les faire fuir. Malheureusement, cette guerre sanglante a décimé la Maison Atréides. Les seuls survivants sont Paul Atréides, joué par Timothée Chalamet, et sa mère Jessica. Dans leur malheur, ils ont la chance d’être protégés et accueillis par les Fremen.
Car, ils se battent pour la même cause : défendre leur planète convoitée pour ses ressources rares et abondantes d’Épices.

Après avoir été témoin de l’héroïsme de Paul et de son esprit combatif, certains Fremens commencent à croire qu’il est peut-être Lisan Al-Gaib, le messie attendu depuis des millénaires. Paul et sa mère sont alors intégrés à la communauté, qui leur apprend leur culture et à survivre dans le désert. Mais pour devenir définitivement Fremen, Paul doit accomplir une dernière étape : traverser le désert et revenir vivant. Beaucoup d’autochtones le voient déjà mort. Car mise à part leur peuple qui a grandi dans cet environnement, personne n’y survit. Paul, plus déterminé que jamais, part affronter les dunes de sable et les ennemis qui cherchent à soumettre les Fremen. C’est à ce moment-là, que la tant attendue Zendaya intervient, dans la peau de Sihaya.

Ne t’inquiète pas ! Cette fois Zendaya est au centre de l’histoire, car Sihaya est l’ange gardien de Paul Atréides. Cette jeune femme autochtone a grandie à Arrakis et connaît tous les secrets du désert. Sihaya ne croit pas que Paul soit un prophète ou un messie, mais elle croit en son honnêteté. Elle le respecte parce que c’est un excellent combattant. Inquiète pour lui, elle décide de l’accompagner dans son parcours initiatique, afin de s’assurer qu’il revienne bien sain et sauf.

Sihaya lui apprend à se déplacer discrètement dans le sable, avec un rythme asymétrique. Elle lui apprend aussi à se cacher correctement, à se camoufler sous le sable, ou encore à appeler et contrôler les vers de sable géants. Ce sont ces énormes vers qui sortent du sol et qui avancent à toute vitesse, arrachant tout sur leur passage. Sihaya lui enseigne plein de stratégies de combat pour se défendre face aux Harkonnen, qui ont des armements biens plus colossaux. Durant son apprentissage, Paul tombe rapidement sous le charme de la belle Sihaya, qu’il trouve de plus en plus fascinante.

Paul rentre effectivement vivant chez les Fremen, ce qui renforce leur idée qu’il est probablement Lisan Al-Gaib. Les Fremen placent tout leur espoir en lui pour sauver la planète Arrakis, et l’idolâtrent toujours plus au fil de ses victoires héroïques. Comme par exemple, lorsque Paul a appelé le plus gros vers de sable géant jamais vu dans l’histoire, et qu’il l’a parfaitement maîtrisé, à la surprise de tous.

Paul ne se considère pas comme un messie, il est d’abord très humble et refuse ce statut. Mais plus il devient puissant, plus il se sert de cette croyance pour accroître son pouvoir. Son caractère messianique consolide sa légitimité de gouverner. Cependant, l’ascension de Paul ne plaît pas du tout au Baron Harkonnen, qui voit ses troupes multiplier les défaites à Arrakis. Le Baron n’arrive plus à imposer sa puissance et à prendre possession du désert. En réaction, il intensifie la guerre galactique. Il place alors toute sa confiance en Feyd-Rautha, son neveu le prince Harkonnen, afin qu’il prenne les commandes de la guerre. Ce nouveau personnage, interprété par Austin Butler, est hyper charismatique et surtout super belliqueux. Feyd-Rautha est un véritable sociopathe, qui a soif de pouvoir, il devient l’un des plus grands rivaux de Paul Atréides. Pourtant, nous allons apprendre qu’ils ont plus de points communs qu’ils ne le pensent …

La qualité de l’image est magnifique ! C’est impressionnant. Denis Villeneuve et son équipe ont fait un travail remarquable. Rien n’est filmé sur fonds verts, il a préféré opter pour des décors naturels. Le film a donc été tourné en Jordanie, dans le désert du Wadi Rum. Ce qui permet premièrement, de réellement ancrer la chaleur et la rudesse du climat sur le visage des personnages. Ça rend leurs expressions faciales authentiques. Deuxièmement, ça crée une palette de tons orangés, les tonalités de couleurs sont stupéfiantes.

En plus, tout est filmé avec des caméras infrarouges, ce qui accentuent la pâleur des visages. Ça fait ressortir plus intensément les parties sombres, en contraste avec la luminosité du soleil et la couleur du sable. On a vraiment l’impression de ressentir la chaleur étouffante, l’atmosphère est lourde.

Aux antipodes, il y a la forteresse des Harkonnen, sur la planète Giedi Prime. L’ambiance est glaciale. Alors que les Fremen vivent rustiquement, les Harkonnen sont à la pointe de la technologie. On est dans un environnement spatial luxueux, gouverné par l’intelligence artificielle. Sur la planète des Harkonnen, les séquences sont mêmes parfois en noir et blanc. Le royaume est plongé dans l’obscurité, ce qui est en totale opposition avec le milieu désertique.

Entre ces différents mondes, les rivalités croissantes, l’émergence de nouveaux secrets et l’apparition de nouveaux personnages géniaux, je peux affirmer que Dune partie deux est un franc succès !

—-
Chronique : Orégane
Animation : Emma
Réalisation : Léo, Lorenzo
Crédits photos : © Warner Bros
Première diffusion antenne : 26 mars 2024
Mise en ligne : Orégane
Publié le 27 mars 2024
Mis en une le 28 mars 2024

Une publication de Orégane


Envie de soutenir un média gratuit,
indépendant et local ?

Rejoins Vostok+


Commentaires

Pas encore de commentaire pour cet article.

Commenter




play_arrow thumb_up thumb_down
hd