menu Home search
CultureExposLa Quotidienne

Des photos qui soignent au Musée de la Croix Rouge

Léo | 25 octobre 2023

Le Musée International de la Croix Rouge et du Croissant Rouge présente Human Kind . 300 images pour développer notre empathie, pour poser un regard bienveillant sur la dignité humaine.

Lorsqu’on pense à la Croix-Rouge, à l’action humanitaire ou à l’aide aux populations, on voit, en général, des choses pas très joyeuses. La guerre, des gens qui souffrent… Les clichés classiques de l’action humanitaire. Qui sont, malheureusement toujours d’actualité aujourd’hui.
Ce que les médias diffusent en boucle lorsque des communautés, quelque part, sont frappées par la violence des hommes ou par la faim, ou par un tsunami.

Mais il ne s’agit là que d’une description partielle du travail humanitaire. Une vision caricaturale, qui réduit les victimes aidées par les organisations internationales à un statut anonyme. Des individus sans vraiment de visage au-delà de leur douleur.

Le Musée International de la Croix Rouge et du Croissant Rouge nous présente plus de 300 photographies, pour aller au-delà de ces stéréotypes. Pour voir plus loin que les clichés des agresseurs et des victimes, des sauveurs et des bourreaux. Pour observer notre humanité avec tendresse et sensibilité. Pour développer un regard humaniste, plus empathique sur le monde violent qui nous entoure.

Représentations

En entrant dans la salle, on tombe nez à nez avec des figures étranges. Mi humaines, mi animales. D’immenses êtres bipèdes couverts de fourrures. Une silhouette cachée dans du tissu, surmontée d’un masque de cerf. Étranges créatures hybrides, magiques, mis en scène devant l’objectif de Charles FRÉGER. Le ton est donné. On va questionner l’humain, ses représentations, ses archétypes.

En face, le travail de Subrata BISWAS, photographe indienne vivant à Calcutta. Des photos en noir et blanc, prises sur le vif, lors des manifestations qui ont suivi le viol d’un jeune femme dans un bus à New Delhi, en 2012. Des visages fermés. Une vitre brisée. Des canons à eau qui dispersent la foule.

Richesse des regards

Les deux commissaires, William EWING et Elisa RUSCA ont fait un patient travail de sélection. Ils ont choisi les travaux de 30 photographes, issus de 24 pays. Venus de Suisse, de Chine, d’Italie, du Nigeria, ou d’Ukraine.

Sympathie

La sympathie, c’est le sentiment principal que suscite l’exposition Human Kind. Kind comme empathique, attentionné, doux.

Un homme, sur un toit, qui enlève à la pelle l’épaisse couche de cendres qui recouvre sa maison. C’est sur l’île de Luçon, aux Philippines, peu après l’éruption du volcan Taal. Ezra ACAYAN est sur place, il capture des scènes extraordinaires, qui ressemblent à des peintures de Turner. Un nuage immense au-dessus de l’eau, des éclairs, la pénombre. Et devant ce spectacle surnaturel, trois jeunes hommes, dérisoires, en tee shirt sous des parapluies.

Et puis, un peu plus loin, les photos prises par Adriana ZEHBRAUSKAS. Le visage ridé et légèrement souriant d’une vieille mamie, qui fête son anniversaire. Minuscule et vulnérable, assise sur une chaise en plastique, devant son déambulateur. C’est à Mexico, dans une maison qui abrite, aide et protège d’anciennes prostituées.

Un sentiment de bienveillance domine dans les images. Il s’agit de montrer la dignité des sujets, dans des portraits sensibles, souvent posés. Des hommes et des femmes qui touchent par leur beauté, leur simplicité, et leur résilience face aux difficultés dans lesquelles la vie les a plongés.es.

Réflexions

Human Kind présente une autre forme du travail humanitaire. Au-delà des crises, au-delà des quelques secondes d’attention qu’on y consacre, dans le fil de nos actualités.
Un travail sur le temps long. Fait d’une multitude d’actions, de gestes, d’idées. Aussi simples, parfois, que le fait de se maquiller, de se coiffer, de sortir dans la rue et de sourire, sur une photo.

L’acte photographique lui-même, au-delà d’une simple mission de témoignage, devient une manière de soigner les blessures. Parce qu’il tend un miroir esthétique à celles et ceux qui posent, en face de l’appareil. Parce qu’on voit l’attention que ces hommes et ces femmes ont pris à arranger leurs cheveux, à choisir leurs habits, à se montrer tels qu’ils sont: beaux, forts, fragiles.

Au Musée International de la Croix Rouge et du Croissant Rouge, prenez le temps de vous perdre, dans la contemplation de ces visages, de ces corps et de ces morceaux de vie.
Parce que c’est tout ce que nous avons. C’est ce qu’il reste lorsque tout s’effondre. C’est notre humanité, frêle et vacillante comme la flamme d’une bougie dans la nuit.

Human.Kind. , une exposition au Musée International de la Croix Rouge et du Croissant Rouge, du 19 Octobre 2023 au 14 Avril 2024

_
Chronique : Léo
Animation : Emma
Réalisation : Benno
Première diffusion antenne : 24 Octobre 2023
Crédit photos: © Zoé Aubry, Maciek Nabrdalik, Elena Anosova
Publié le 25 Octobre 2023

Un contenu à retrouver également sur l'application PlayPodcast

Une publication de Léo


Envie de soutenir un média gratuit,
indépendant et local ?

Rejoins Vostok+


Commentaires

Pas encore de commentaire pour cet article.

Commenter




X

OPERATION VOSTOK ON TOUR
Aide ta radio préférée sur la route cet été !

Chaque été, l’équipe t’invite à vivre des interviews exclusives et des concerts en direct au cœur des festivals.
Pour continuer cette aventure, nous avons besoin de ton soutien afin de pouvoir relayer un maximum d’évènements.

4%
financé
197 CHF
sur 5000 CHF collectés
47
jours restant
play_arrow thumb_up thumb_down
hd