menu Home search
ÉcransGeekLa Quotidienne

Définition des Jeux-Vidéos: Qu’est-ce qu’un FPS?

Laure | 25 février 2023

Qu’est-ce qu’un FPS?

Le FPS est un incontournable du jeu vidéo et l’un des styles les plus lucratifs. L’acronyme FPS correspond à « First person shooter » ou « Jeu de tire à la première personne » en français. A noter que ces trois lettres peuvent aussi signifier « Frame per second » dans d’autres contextes mais ce sera le sujet d’un autre épisode, on ne pas quand même pas tout confondre maintenant. Dans un FPS, vous voyez à travers les yeux de votre personnage. La découverte du monde se fait à la première personne, comme dans la vie de tous les jours. Concernant votre corps, il n’est généralement composé que de deux bras et de jambes en trois dimensions. A cela, vous pouvez ajouter votre arme de service pour partir en mission. Parce que oui, qui dit jeu de tir dit équipement pour tirer sur des cibles diverses et variées, comme des zombies, des extra-terrestres ou encore des allemands. Oui, la seconde guerre mondiale est un thème populaire dans le milieu. Si vous vous souvenez de Charlie et la chocolaterie c’est ce à quoi joue Mike Teve au tout début du film, le petit excité insupportable qui a troqué sa vie sociale contre des jeux-vidéos.

Les origines

Les FPS remontent à bien longtemps puisqu’ils sont presque aussi vieux que toi. Comment souvent, il est difficile de dire quel est le premier jeu d’une catégorie car plusieurs créateurs s’en partagent la paternité. Maze War et Spasim sont apparus en 1973 sur des bornes d’arcades, ces grosses boîtes qui aujourd’hui se trouvent dans des musées. A l’époque le gameplay n’était pas compliqué puisqu’il suffisait de se déplacer dans un couloir et de tirer sur des cibles. Et quand je parle de cibles, pensez bien à des pixels voguant sur l’écran

Les premiers véritables FPS

En 1992 avec l’arrivée de Wolfenstein 3D. Vous jouez l’espion B. J. Blazkowicz et vous devez vous échapper d’un château Nazi. Explorer des niveaux et combattre des boss ne sera pas une mince affaire. Fini les arcades, ce jeu est disponible sur ordinateur à la maison. Il est considéré comme le jeu ayant créé les codes du genre. Déjà avec les graphismes 3D mais aussi avec un rythme de jeu soutenu, la fameuse vision subjective et les vagues d’ennemies de plus en plus difficiles à combattre.
L’année suivante sort le jeu DOOM, une expérience entre science-fiction et horreur où vous devez combattre des créatures démoniaques sur la planète mars. Les textures sont de meilleures qualités mais ce jeu provoque la polémique à cause de la violence que l’on rencontre. De là vient la très mauvaise réputation des FPS : des jeux pouvant rendre les enfants violant, agressifs et même meurtriers comme on peut le lire dans les journaux américain.

Et aujourd’hui?

Plus que jamais ! Depuis les années 2000, les graphismes ne font que s’améliorer pour donner une expérience plus réaliste. De plus, le multi-joueur s’est imposé et certains de ses jeux sont même devenus très compétitifs. Peut-être avez-vous entendu parler de Counter-Strike où une équipe de policier doit démonter une équipe de terroriste. Je vais pas vous mentir, on est pas toujours dans la subtilité. Ce sera les policiers contre les terroristes, les militaires contre les terroristes, les militaires contre les aliens. Les jeux vont se différencier dans les mécaniques précises plutôt que dans le concept.

Ma recommandation

Mon FPS préféré restera toujours les excellents « Portal 1 et 2 ». Développés par VALVE, vous êtes une cobaye d’une société futuriste et vous devez vous échapper. Votre arme, un pistolet à portail, ne vous permettra pas d’abattre des cibles mais de résoudre des puzzles. Votre portale gun de son petit nom vous permet de créer des portails permettant de se téléporter d’un endroit à l’autre. Le tout, dans une ambiance post-appocalyptique. Moins violent et tout aussi amusant.

Si vous n’êtes pas fan d’action, ce ne sera probablement pas votre style. Néanmoins, je voulais vous introduire à la diversité d’un style qui a particulièrement mauvaise presse auprès du grand publique.

Un contenu à retrouver également sur l'application PlayPodcast

Une publication de Laure


Envie de soutenir un média gratuit,
indépendant et local ?

Rejoins Vostok+


Commentaires

Pas encore de commentaire pour cet article.

Commenter




X

OPERATION VOSTOK ON TOUR
Aide ta radio préférée sur la route cet été !

Chaque été, l’équipe t’invite à vivre des interviews exclusives et des concerts en direct au cœur des festivals.
Pour continuer cette aventure, nous avons besoin de ton soutien afin de pouvoir relayer un maximum d’évènements.

10%
financé
480 CHF
sur 5000 CHF collectés
25
jours restant
play_arrow thumb_up thumb_down
hd