menu Home search
La QuotidienneMusique

Un groupe à suivre: Barrio Colette

Jordy | 26 mai 2021

Nous allons rester en terre genevoise avec un trio mixte. La formation a été fondé par Noémie et sa meilleure amie Anissa puis rejoint quelques mois plus tard par le meilleur ami de Noémie, Nicolas.
Tout commence lorsque les deux amies postent sur un célèbre réseau social, plusieurs petites vidéos humoristiques où elles réalisaient un canular de faux spectacle de magie. Dans la foulée, on leur propose de venir faire un concert, l’histoire de Barrio Colette débute donc par une blague !

On retrouve la chanteuse et comédienne à la personnalité puissante Noémie Griess au chant et au synthé, accompagnée de ses deux acolytes de toujours, Anissa Cadelli à la guitare, chœurs et percussions et Nicolas Scolari aux guitares, basse, chœurs et percu. Les trois comparses tiennent tous un rôle important dans l’écriture et la composition.
La première fois que vous les avez entendu en radio, c’était avec le titre Façon, Façon paru sur une compilation anniversaire de leur label genevois Cheptel Records.
Pourquoi ce nom de scène atypique ? Barrio vient des racines hispaniques de la chanteuse qui signifie quartier. Quant à Colette, c’est le prénom de la grand-mère d’Anissa mais également du chat de Nicolas ainsi que le prénom que Noémie donnera à sa future hypothétique fille. Loufoque et décalée à l’image de leur premier clip vidéo Filles Garçons !
Une présentatrice télé style speakerine des années septante au brushing impeccable nous dévoile sa vision du titre : « un tube sur la complexité des sentiments amoureux réciproque, authentique, vulnérable, sensible, sexy et tragique dans un monde nostalgique. »
Barrio Colette défend les textes écrits en français, ils adorent la musique francophone au sens large du terme de Françoise Hardy à Niagara en passant par Céline Dion, France Gall ou plus récemment avec le groupe La Femme. Ils sont fiers d’écrire leurs textes en français et d’avoir une identité Suisse romande.
Mélancolique des choses qu’ils n’ont pas vécu, ils s’inspirent du passé, de leurs influences rétro mais en le transposant sur de la musique contemporaine. C’est ça la touche Barrio Colette!
D’après les mots du groupe, ensemble, ils sont le sensible à trois têtes. On veut bien les croire ! En attendant la sortie de leur premier album, prévu cet automne, ces quatre titres font office de mise en bouche.
Leur morceau Filles Garçons interroge dans un monde où la musique live n’est plus possible, que sommes-nous prêts à faire pour jouer ? Pour avoir la réponse, je vous laisse regarder le clip vidéo de l’un des tubes de cet été. Assurément !

Une publication de Jordy


Envie de soutenir un média gratuit,
indépendant et local ?

Rejoins Vostok+


Commentaires

Pas encore de commentaire pour cet article.

Commenter




play_arrow thumb_up thumb_down
hd