menu Home search
CinemaÉcransLa Quotidienne

Un ange passé trop vite: comment montrer le deuil d’un enfant au cinéma

Chloé | 15 janvier 2019

Chloé reçoit Nasser Bakti pour son nouveau documentaire « Un ange passé trop vite ». Le réalisateur est accompagné d’une participante au projet, Patricia Manasseh, qui s’occupe d’accompagner les familles endeuillées par la perte d’un enfant au sein d’un cercle de parole. Ensemble, ils parlent ce documentaire sur la quête de reconstruction de parents après la perte de leur enfant.

Une publication de Chloé


Envie de soutenir un média gratuit,
indépendant et local ?

Rejoins Vostok+


Commentaires

1 commentaire.

  1. Chevrolet Joël

    16 janvier 2019 at 17 h 32 min

    Il y a tellement de manière de se comporter a la suite de cette tragédie. Mourir soit même, survivre en attendant que le temps fasse son oeuvre, disserter sur la vie et la mort et j’en passe, mais rien n’empêchera un parent de pleurer toutes les larmes de son corps et finalement, gagné par l’épuisement finira par haïr cette souffrance insupportable San pour autant savoir quoi en faire. A part peut-être donner un peu de sens à cette horreur en aidant d’autres parents à trouver un autre sens à leur vie, leur autre vie.

Commenter




X

Radio Vostok a besoin de vous

Soutenez La Quotidienne Saison 5 en un clic!
Cela nous permettra de boucler le budget de la rentrée de septembre 2019 et nous pourrons continuer à vous offrir le meilleur de la culture locale.

9%
financé
CHF 2675
sur CHF 30000 collectés
37
jours restant

Voir les autres possibilités de soutien

play_arrow thumb_up thumb_down
hd