menu Home search
à la uneMusique

« Si vous êtes transgenre au Brésil, vous allez souffrir »

Charly | 31 juillet 2019

Lumière sur le groupe qui a joué sur la scène Ella Fitzgergald, au coeur du Parc La Grange, mercredi 24 juillet dernier. Liniker e os Caramelows est un groupe brésilien qui s’est formé en 2015 à Araraquara dans l’Etat de São Paulo, au sud est du pays. Liniker, au chant, rencontre Rafael Barone à la basse, William Zaharanszki à la guitare, Pericles Zuanon à la batterie et Márcio Bortoloti à la trompette. En moins de quatre ans ils ont réussi à faire exploser les compteurs youtube pour conquérir le Brésil avec leur soul tropicale. De l’amour, de la liberté revendiquée et du groove, voilà ce que nous propose Liniker e os Caramelows.

«Au Brésil, ces jours, ce n’est pas une bonne période pour tous ceux qui pensent que la liberté de pensée doit être la règle élémentaire pour avoir une démocratie forte»

Rafael Barone et Pericles Zuanon répondent en anglais aux questions de Charly. Ce n’est pas la première fois qu’ils viennent en Suisse, mais bien leur première visite en Suisse romande. Ils nous expliquent aussi que le financement participatif a permis de lancer leur premier album et de leur offrir une indépendance qu’ils ont conservé aussi lors de la réalisation de leur dernier album, sorti en mars 2019.

«Si vous êtes transgenre vous allez souffrir, si vous être transgenre et pauvre vous allez souffrir plus et si vous êtes, noir, pauvre et transgenre vous souffrirez encore plus»

Dans la deuxième partie de cette interview ils développent la question des artistes transgenres au Brésil, ce qui est le cas de Liniker, chanteuse du groupe et transgenre. Le contexte actuel du Brésil est difficile pour les valeurs fondamentales de la démocratie, particulièrement pour les transgenres, les noirs et les pauvres. Le ministère de la culture a été purement et simplement fermé par le président Bolsonaro. Et les artistes se sentent considéré comme des ennemis.

«Pour nous les artistes, ce sont des temps difficiles aussi. La première chose que Bolsonaro a faite c’est de supprimer le ministère de la culture»

Toute cette atmosphère n’influence pas directement leur musique, Liniker e os Caramelows prèfèrent véhiculer un message d’espoir et d’amour et leur manière de s’exprimer et d’être sur scène, en tant qu’artiste transgenre, est déjà un acte polique en soi.

_____
Invité : Rafael Barone, bassiste et Pericles Zuanon, batteur
Chroniqueur : Charly
Animation : Chloé
Réalisation sonore : Naomi
Première diffusion antenne : 24 juillet 2019
Rédaction et mise en ligne : Charly
Publié le 31 juillet à 16h18 – Mis à jour à 16h57
Crédit photos : © Marcio Toledo / Musiques en Eté / Ville de Genève

Une publication de Charly


Envie de soutenir un média gratuit,
indépendant et local ?

Rejoins Vostok+


Commentaires

Pas encore de commentaire pour cet article.

Commenter




X

RADIO VOSTOK IS STILL ALIVE

Les temps sont durs pour les médias mais Radio Vostok résiste !

Soutiens ta radio avec un don unique ou un abonnement Vostok+.

10%
financé
CHF 510
sur CHF 5000 collectés
Je Choisis ma contribution
Montants en CHF

Voir les autres possibilités de soutien

play_arrow thumb_up thumb_down
hd